Logements et activités

M.O : SCI / Maîtrise d'oeuvre Alfortville (94) / 1991

Publications : Les Voix – Le magazine franco-japonais – n°78, Kyoto, printemps 97 

Ce projet expérimental propose une trentaine de grands ateliers-logements sur un terrain situé au confluent de la Marne et de la Seine. 
Le bâtiment est composé de deux éléments juxtaposés s’ouvrant vers l’ouest, la Seine en aval puis… Paris. 

Le premier de ces éléments accueille une série de grands volumes aux parois latérales pleinement vitrées. A l’intérieur, en trois dimensions, sont disposés librement des capsules et plateaux habitables. 

Les façades rideaux sont entièrement repliables ce qui permet de transformer le niveau bas de chaque logement en une vaste terrasse plein ciel. 

La portée longitudinale inhabituelle de seize mètres est assurée par un plancher épais de type « caisson » qui intègre les différents fluides et permet ainsi un agencement libéré des contraintes techniques entre niveaux. 

En partie sud, un second élément juxtaposé voit sa trame métallique animée par un jeu aléatoire de terrasses jardins, de blocs plus opaques (ateliers) ou transparents (serres, jardins d’hiver). 

Le quai actuel conserve son statut de lieu public. Le réhaussement du bâtiment par rapport au sol préserve les vues.
Une passerelle donne directement accès depuis la rue haute au bâtiment. Un ponton flottant permet également son accès direct par bateau. 

Des services communs complètent l’ensemble dont, en terrasse, une piscine panoramique aux parois translucides et son « sky bar ».

Par ailleurs, des dispositifs permettent d’optimiser la consommation énergétique du bâtiment
– Capteurs géothermiques insérés dans les pieux de fondations 
– Panneaux solaires thermiques et serres chaudes répartis dans la résille métallique au sud